Hindi Night à Paris: Shahrukh Khan et Palak Paneer…

Shah Rukh a deux copines...

Shah Rukh a deux copines…

Lors du week-end de Diwali, le 13 novembre, est sorti Jab Tak Hain Jaan . Amis du cinéma d’auteur, fuyez ! Ce film « testament » de l’éminent Yash Chopra emporté par la dingue à l’âge de 80 ans quelques temps avant la fin du tournage, réunit les trois acteurs les plus « bankable » du moment à Bollywood, Katrina Kaif, Anushka Sharma et l’inévitable Shah Rukh Khan, au sein d’un script bidon écrit par le piston…heu, le fiston Aditya Chopra.

Ce même jour, en Inde, Ajay Devgan tentait de concurrencer l’artillerie lourde de Chopra en sortant sur grand écran une histoire de sikhs: Son of Sardar. Pour tirer son épingle du jeu, le bel Ajay a tenté les tactiques les plus basses: demander à son pote Salman d’apparaître dans une item song d’anthologie appelé: Po Po (oui, je sais, on frôle l’attaque cérébrale!) et comme cela ne semblait pas suffire, le héros de Singham est allé pleurnicher par avocats interposés, invoquant que la famille Chopra avait piqué tous les écrans les plus prestigieux et que c’était vraiment trop injuste!

D’un point de vue personnel, j’aurais largement préféré aller admirer les regards de chien battu de Sanjay Dutt derrière sa longue moustache mélancolique, mais comment lutter contre la grosse production de Chopra crée de toute pièce pour faire le plus d’entrées possibles et ce dans le monde entier ?

...Ajay a deux chevaux.

…Ajay a deux chevaux.

N’ayant donc pas le choix, mes camarades de Hindi et moi-même nous sommes rendus au cinéma le Brady, petit cinoche parisien sauvé de la fermeture maintes fois, niché au cœur du quartier spécialisé dans les manucures et les coiffures afro où les rabatteurs ne manquent pas d’arguments pour faire de vous la reine du Congo ! Le Brady passait donc la bombe Chopra  « Jusqu’à mon dernier souffle » (titre français de Jab Tak Hain Jaan vous l’avez compris!) ; il est presque exceptionnel qu’un cinéma français montre un film Bollywood donc il n’y avait pas à hésiter.

L’histoire ? A Londres, ( c’est une obsession de mettre le Gherkin et Trafalgar Square dans tous les films Bollywood!), le pauvre Machin (Shah Rukh Khan) tombe amoureux de la riche Machine (Katrina Kaif). Machine doit se marier avec Bidul mais elle ne peut pas s’empêcher de vivre sa passion avec Machin. Un jour, Machin a un accident de moto et Machine, super croyante, pour ne pas dire stupidement superstitieuse, fait le vœux que si Machin survit, elle ne le reverra jamais. (Vous allez me dire, « s’il mourrait, le résultat serait le même », mais bon…)

 Malheureusement, Machin survit mais il est dévasté par la décision de Machine et puisque c’est comme ça, il quitte Londres et son Gherkin géant pour aller dans le Cachemire pour désamorcer des tas de bombes. Donc Trafalgar Square est remplacé par les paysages cachemiris et Katrina Kaif par la pétillante Anushka Sharma, ce qui fait du bien parce que les petits airs « est-ce que c’est mon bon profil ? » de la Kaif, ça va bien 5 minutes ! Alors, une jeune journaliste en herbe, Trucmuchette, jouée par Anushka Sharma donc, fait un reportage sur Machin, l’homme qui ne meurt jamais, et, dans le mille Emile, tombe amoureuse de lui. Mais lui, il est quand même toujours amoureux de Machine alors, bon, quand il retourne à Londres pour rendre service à Trucmuchette et qu’il se fait renverser par une voiture, il perd la mémoire et se croit revenu 10 ans en arrière à l’époque où tout allait bien avec Machine et qu’il avait eu son accident de moto. Trucmuchette est bien embêtée parce qu’en fait, elle doit se confronter à Machine qui s’est mariée avec Bidul mais qui doit faire semblant d’être mariée avec Machin pour que celui-ci retrouve la mémoire.

Je vous sens un peu perdu, non ?

Comme je ne veux pas vous spoiler cette histoire tellement captivante, j’ai décidé de proposer trois fins à ceux qui n’ont pas vu le film. L’une d’elle est la bonne:

Fin N°1– Machin retrouve la mémoire mais se rend compte qu’il n’est plus amoureux de Machine mais de Trucmuchette. Machine essaie de se suicider en se jetant dans la Tamise mais tombe finalement sur une barge qui transportait du sable et elle tombe amoureuse du marinier (joué par Salman Khan) et se marie avec lui à la Cathédrale Saint Paul.

Fin N°2– Machin retrouve la mémoire et comme en fait, coup de théâtre, Machine ne s’est jamais mariée avec Bidul, elle comprend qu’elle veut vivre avec lui alors elle le rejoint au Cachemire où il est en train de désamorcer une énième bombe. Après, il arrête de désamorcer des bombes pour s’occuper d’une seule : Machine! Et il vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.

Fin N°3– Machin ne retrouve jamais la mémoire alors Machine est condamnée à faire semblant d’être sa femme jusqu’à la fin de ses jours, ce qui l’arrange bien parce qu’elle a compris que Machin est l’homme de sa vie. Trucmuchette est désespérée et se jette du Gherkin mais elle atterrit dans un camion transportant des oreillers remplis de plumes. Elle tombe amoureuse du chauffeur, (joué par Salman Khan) et se marie avec lui à la Cathédrale Saint Paul.

The Hindi band devant le Brady

The Hindi band devant le Brady

Qu’ont pensé mes amis du film?
Valérie : Le scénario était poussif et il y avait plein d’incohérences !
Anushka : J’ai bien aimé. J’ai préféré à My Name is Khan où j’ai détesté la fin.
François : C’est bien pour réviser son hindi. Et ce personnage qui désamorce des bombes sans jamais mourir, cela cache un message : « Shah Rukh Khan est immortel ».
Moi : « Ouais, ça se laisse regarder. »
Kavita : « La musique est belle ! En même temps, c’est de A.R. Rahman»
Chizuko : « J’ai beaucoup aimé. C’était mon premier film Bollywood sur grand écran.»

Bon, enfin, tout ça pour finir au restau indien ( et pakistanais!) The Old Jawab, rue Monsigny, juste en face des Bouffes Parisiens.
Un restau à la décoration très classe, très agréable mais où l’on mange exactement la même chose que dans la plupart des restaurants indiens: . Je me suis bien amusée et on a bien rigolé avec ma copine Valérie qui est une vraie spécialiste des films hindis!

Hindi Night 011212 (35)         Avec ma cop Valérie!

Publicités
Catégories : Cinéma, Cuisine, Hindi, Un peu de moi | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :